AD414: Au Mali, le chômage est un phénomène urbain, à visage jeune et éduqué

Welcome to the Afrobarometer publications section. For short, topical analyses, try our briefing papers (for survey rounds 1-5) and dispatches (starting with Round 6). For longer, more technical analyses of policy issues, check our policy papers. Our working papers are full-length analytical pieces developed for publication in academic journals or books. You can also search the entire publications database by keyword(s), language, country, and/or author.

Can't find a document?

As we work to upgrade our website, occasional technical issues may cause some links to break and some documents to be temporarily unavailable. If you're unable to find a specific document, please email snkomo@afrobarometer.org

Filter content by:

Dispatches
2020
414
Massa Coulibaly

L'Organisation Internationale du Travail (2013) a défini des concepts clefs par rapport au marché du travail lors de sa 19ème Conférence Internationale des Statisticiens du Travail. Ce sont la population en âge de travailler, la main-d'œuvre, la population hors main-d'œuvre, la population en emploi, la population au chômage, et plusieurs autres indicateurs de sous- utilisation de la main-d'œuvre. Tous les indicateurs liés à ces concepts sont ici estimés sur les données d'enquêtes Afrobarometer de 2014-2020, enquêtes régulières et périodiques menées au Mali depuis 2001.

En plus des indicateurs de sous-utilisation proprement dite de la main-d'œuvre, d'autres situations plus ou moins « anormales » ou d'inefficience du marché du travail sont également traitées, notamment la population au travail mais pas en emploi. C'est aussi la population des 25-54 ans qui ne sont ni en emploi ni au chômage, soit des inactifs. C'est enfin la situation peu reluisante des jeunes 18-25 ans ni en emploi ni en formation/éducation.

Au Mali, le chômage et le sous-emploi sont des phénomènes urbains, à visage jeunes et éduqués.

En effet, si la population adulte du Mali (18 ans et plus) se ramenait à 100 personnes dont 50 femmes et 50 hommes, on en dénombrerait:

  • 73 dont 29 femmes constituant sa main-d'œuvre, et 27 dont 21 femmes hors de celle-ci
  • 70 personnes dont 28 femmes en emploi pour trois chômeurs dont une femme
  • 22 individus dont 18 femmes des hors main-d'œuvre constituant de la main-d'œuvre potentielle avec cinq personnes dont trois femmes véritablement hors main-d'œuvre
  • Sept individus dont trois femmes occupant des emplois à temps partiel

Toujours sur les mêmes 100 adultes, on compterait:

  • 10 personnes dont quatre femmes soit au chômage soit en sous-emploi
  • 25 individus dont 19 femmes ne travaillant pas contre salaire ou profit alors qu'ils le peuvent et le veulent
  • 32 autres personnes dont 22 femmes n'ayant pas d'emploi qu'elles travaillent ou non ou alors ayant un emploi à temps partiel

Les indicateurs pour décrire un tel tableau sont présentés et estimés sur les données des rounds 6, 7, et 8 des enquêtes Afrobarometer au Mali, enquêtes menées dans toutes les régions du pays en 2014, 2017, et 2020.