Les Sénégalais pensent que la loi traite les populations avec inégalité

Access to justice

La toute dernière enquête d’Afrobarometer réalisée au Sénégal montre que les citoyens estiment que la loi traite les citoyens de façon inéquitable.

La plupart des Sénégalais affirment également que les gens doivent faire attention à ce qu’ils disent quand il parle de politique. Au moment où le pays est menacé par une instabilité et des violences, l’analyse rappelle que les citoyens estiment que ce qui les unit est plus important que ce qui les divise.

Ces données viennent éclairer l’opinion publique et les décideurs sur la situation de l’Etat de droit et les libertés au moment où le leader de l’opposition, Ousmane Sonko, et plusieurs de ses partisans ont été arrêtés pour trouble à l'ordre public ou appel à la violence. Ces manifestations et les voies dissidentes s’élèvent suite à l’accusation de viol contre Sonko. Bien que la justice n’ait pas encore statué sur le cas, les partisans de Sonko dénoncent « un complot » pour éliminer un challenger lors des élections présidentielles de 2024.