Les Camerounais perçoivent une hausse de la corruption, craignent des représailles en cas de dénonciation

Corruption

La plus récente enquête d’Afrobarometer au Cameroun révèle que la majorité des Camerounais perçoivent que la corruption a augmenté au cours de l’année écoulée.

En plus, la plupart des citoyens affirment qu’ils risquent des représailles ou d’autres conséquences négatives s’ils signalent des actes de corruption.

Aux yeux des citoyens, les principales institutions du pays sont gangrenées par la corruption, avec les agents des douanes, les agents des impôts, les policiers/gendarmes et les juges/magistrats à la tête. Il s’y ajoute que les Camerounais sont insatisfaits de la performance du gouvernement dans la lutte contre la corruption au sein de l’administration publique.