Les Burkinabè placent l’insécurité, la santé, et l’eau à la tête des priorités auxquels le gouvernement doit s’attaquer

Les Burkinabè placent l’insécurité au top des problèmes les plus importants auxquels le gouvernement doit s’attaquer, viennent ensuite dans l’ordre, la santé et l’eau, selon la plus récente enquête d’Afrobarometer. En fin, mais pas les moins importants, suivent l’insécurité alimentaire, le chômage, et l’éducation.

Dans un contexte marqué par des attaques terroristes, les citoyens expriment ainsi leur inquiétude quant au problème d’insécurité. Les besoins fondamentaux tels que la santé et l’eau se trouvent encore loin d’être comblés et la pandémie de la COVID-19 en a mis les défis à nu.

L'enquête montre également que les citoyens pensent que la création d’emploi devrait être la plus haute priorité du gouvernement si les autorités décident d’augmenter les dépenses publiques pour les programmes en faveur des jeunes.

Ces données Afrobarometer présentent au Président du Faso des pistes de politiques chères aux yeux des Burkinabè qu’il pourrait considérer durant son nouveau mandat dont il vient d’être crédité.