Le respect de la loi passe avant la popularité des dirigeants, selon les citoyens tunisiens

Democracy

La majorité des Tunisiens préfèrent le régime démocratique à tout autre régime de gouvernance, selon la dernière enquête d’Afrobarometer.

Mais cette démocratie devrait être assortie d’une contribution d’experts dans la prise de grandes décisions, qui doivent toujours se conformer à la loi quelle que soit la popularité du gouvernement, selon les citoyens.

Ces résultats d’Afrobarometer sont d’autant plus pertinentes suite aux mesures exceptionnelles entreprises par la Présidence de la République, à travers le recours à l’Article 80 de la Constitution. Cet article stipule qu’en cas de péril imminent menaçant les institutions de la nation et la sécurité et l’indépendance du pays, le Président de la République peut prendre les mesures nécessitées par cette situation exceptionnelle. Ces mesures, qui étaient accueillies par une liesse populaire et des avis mitigés des experts et politiciens, ont principalement consisté à limoger le président du gouvernement et geler l’Assemblée des Représentants du Peuple.