AD459: Les Camerounais approuvent la performance du gouvernement face à la COVID-19 mais s’interrogent sur l’assistance et les vaccins

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Dispatches
2021
459
Ileng Eric Serge, Mounkala Redford et Fansi Théodoret

Le premier cas de COVID-19 a été recensé au Cameroun le 24 février 2020 à Yaoundé (Ministère de la Santé Publique, 2020). Des mesures spéciales du gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus ont suivi promptement, dont la fermeture des établissements scolaires ; l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes ; la fermeture des débits de boissons, restaurants et lieux de loisirs à partir de 18h00 ; et bien entendu le respect strict des mesures barrières et d’hygiène recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé (Services du Premier Ministre, 2020).

En évitant un confinement total, ces mesures ont été assouplis après moins de deux mois, avec la réouverture des écoles après un peu plus de quatre mois (Chazai + Partners, 2020 ; Investir au Cameroun, 2020).

Les cas de COVID-19 ont connu une croissance, avec la découverte de nouvelles variantes, après la visite des délégations sportives de 16 pays pour le CHAN (Championnat d'Afrique des Nations) du 16 janvier au 7 février 2021 (Actualité Santé, 2021).

La situation actuelle (au 24 juin) fait état de 80.487 cas de COVID-19 cumulés depuis février 2020, avec 1.320 décès (Africa CDC, 2021).

Comment les citoyens camerounais perçoivent-ils la lutte contre la pandémie ?

Globalement, selon une récente enquête d’Afrobarometer, la majorité des Camerounais approuvent la réponse gouvernementale à la pandémie. Toutefois, les citoyens pensent que sur le plan social, l’assistance pour faire face aux effets néfastes de la pandémie n’est pas distribuée de façon équitable et qu’une partie des ressources disponibles a été détourné du fait de la corruption au sein du gouvernement.

A l’heure actuelle où des débats se focalisent autour des vaccins, peu de Camerounais leur font confiance et se disent prêts à se faire vacciner.

Contenu connexe