Les Guinéens préfèrent la démocratie à toute autre forme de régime mais souhaitent que le président accomplisse un maximum de deux mandats

Democracy

Malgré leur insatisfaction du fonctionnement de la démocratie dans leur pays et la faible performance du gouvernement, les Guinéens préfèrent fortement la démocratie a toute autre alternative de gouvernance, selon la dernière enquête d'Afrobarometer.

À peine un an après avoir brigué un troisième mandat largement contesté par la société civile et les opposants, le Président Alpha Condé a été arrêté lors d'un coup d'État perpétré le dimanche dernier. Le chef du coup d'État, le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, a cité la pauvreté et la corruption aggravée comme raisons de la prise de contrôle du pouvoir.

Selon les enquêtes d'Afrobarometer, la majorité des Guinéens pensent que le pays va dans la mauvaise direction, que le niveau de corruption a augmenté et que le gouvernement se débrouille mal dans la lutte contre la corruption. L'insatisfaction à l'égard des conditions économiques du pays et des conditions de vie personnelles des citoyens a augmenté, tout comme les évaluations négatives de la performance économique du gouvernement et de la fourniture de services publics essentiels. En plus, seuls trois citoyens sur 10 sont satisfaits du fonctionnement de leur démocratie.

Cependant, l'étude montre également que la plupart des Guinéens approuvent les élections comme le meilleur moyen de choisir leurs dirigeants et que la préférence des citoyens pour la démocratie est restée constamment élevée au fil des ans.