Governance

Subscribe to RSS - Governance

Praesent commodo cursus magna, vel scelerisque nisl consectetur et. Aenean lacinia bibendum nulla sed consectetur. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper.

Icon: 
English

Les Gabonais déplorent la gouvernance économique du pays

D’après la plus récente enquête Afrobaromètre, les Gabonais estiment majoritairement non seulement que le pays va dans la mauvaise direction, mais que les conditions économiques ne vont pas s’améliorer au cours des 12 mois à venir.

Les résultats suggèrent que les Gabonais estiment majoritairement que leur situation personnelle du moment est demeurée identique ou s’est empirée comparativement aux 12 derniers mois. De même, les citoyens jugent insuffisant la performance du gouvernement dans la gestion de l’économie et la stabilité des prix.

English

AD82: Post-1994 South Africa better than apartheid, but few gains in socioeconomic conditions

Since South Africa’s transition from apartheid to democracy in 1994, the government’s development plans have focused on redressing racial inequalities in socioeconomic outcomes. The National Development Plan 2030 highlights broadened access to education and other essential services, along with rising incomes, as indicators of the country’s “remarkable progress” over the past two decades: “In nearly every facet of life, advances are being made in building an inclusive society, rolling back the shadow of history and broadening opportunities for all” (National Planning Commission, 2013, p.

English

The President’s approval rating remains high, despite rising pessimism about Zimbabwe’s economic conditions

A majority of Zimbabweans view their personal living conditions as “fairly bad” or “very bad”, according to the latest Afrobarometer survey in Zimbabwe. Similarly, the proportion of citizens who view the country’s economic conditions as “bad” or “very bad” has also increased between the period 2009 and 2014. However, despite this pessimism regarding the state of the economy and citizens’ personal living conditions, a majority (57%) approved of the president’s performance.

English

Trust in the President of Zimbabwe increases despite a challenging political and economic environment

A majority of citizens (63%) say that they trust their president “somewhat” or “a lot”. This is according to the latest Afrobarometer survey in Zimbabwe (2014), which shows significant increase in trust levels in the president since 2009. This analysis covers the latest country`s post elections period from 2009 to 2014.

As one would expect, President Robert Mugabe attracts high trust levels in rural communities, from supporters of the ruling party, the Zimbabwe African National Unity Patriotic Front (ZANU-PF), and in provinces where the ruling party holds the majority share.

English

Sierra Leoneans see a drop in their economic and living conditions, and disapprove of their government performance in running the country

A large majority of Sierra Leoneans believe their present economic and living conditions have worsened over the past year, findings from the latest Afrobarometer survey shows.

Most Sierra Leoneans perceive their government has performed ‘very badly’ in narrowing income gaps between the rich and the poor. However, a small percentage of Sierra Leoneans are optimistic the government’s economic measures will improve their living conditions in the next 12 months.

English

Les camerounais pensent que le niveau de la corruption est resté le même en 2015 par rapport à l'année 2014 mais n'approuvent pas la politique de lutte contre la corruption du gouvernement camerounais

ONLY AVAILABLE IN FRENCH.

Les citoyens camerounais les plus corrompus se trouvent dans la police, les impôts, les affaires, les sociétés nationales d’eau et d’électricité, la justice, les communes et le parlement. Les usagers qui payent des pots-de-vin pour obtenir des services publics ne dénoncent pas souvent ces cas de corruption soit parce qu'ils sont convaincus que les sanctions ne suivront pas, soit parce qu'ils ont peur des représailles.

English

AD53: Les Ivoiriens considèrent que la compétition politique va de pair avec la violence

ONLY AVAILABLE IN FRENCH.

Les différents évènements qui se sont déroulés en Côte d’Ivoire ont fait régner un climat d’insécurité dans la vie des Ivoiriens. Les forces de l’ordre, plus précisément la police et la gendarmerie, n’arrivent plus à mettre en confiance la population.

Les hommes politiques se servent de la population, surtout de la jeunesse, afin d’atteindre leurs buts. Cela conduit souvent à des violences et dans le pire des cas à une guerre civile, à laquelle les Ivoiriens ont déjà été victimes.

English

Les camerounais n'approuvent pas la politique économique de leur gouvernement mais font confiance à la Police, à l'Armée et au Président de la République

ONLY AVAILABLE IN FRENCH.

Les camerounais n'approuvent pas la politique économique de leur gouvernement. Ils critiquent cette  politique  dans les domaines ci-après:  les inégalités, l'énergie, l'eau, création des emplois, l'insécurité alimentaire,  la corruption et les infrastructures. Par contre, ils approuvent les efforts de leur gouvernement dans les secteurs de la santé, de l'éducation et l'insécurité.

English

AD66: South Africans have lost confidence in Zuma, believe he ignores Parliament and the law

The African National Congress (ANC) has won every national election since South Africa’s transition to universal suffrage in 1994. But while the ANC’s victory in 2014 – its fifth in a row – confirmed the party’s electoral dominance, its share of the vote declined from 66% in 2009 to 62%. New public opinion data from Afrobarometer indicate that the party’s leader, President Jacob Zuma, has lost significant citizen support since 2011.

English

AD65: South Africans increasingly dissatisfied with their elected leaders’ performance

2015 has been a tumultuous year for South Africa’s democracy. A number of key government officials have been embroiled in corruption scandals, most notably the alleged mismanagement of state funds in the construction of President Jacob Zuma’s private residence in Nkandla, KwaZulu-Natal. An investigation led by the Public Protector found that state funds were employed for non-security installations and determined that the president should repay “a reasonable percentage” of these costs (Public Protector of South Africa, 2014).

English

AD64: South Africans disapprove of government’s performance on unemployment, housing, crime

For two decades, South Africa has been grappling with the agonizing triple challenges of poverty, unemployment, and inequality. President Jacob Zuma’s State of the Nation address in February 2015 called upon the nation to be united in advancing economic freedom. Most South Africans would acknowledge that despite gains in political freedom, much remains to be done to overcome poverty and bring economic justice to the Rainbow Nation.

English

Government performance and leadership trends in South Africa; trust and accountability of the President

Snapshot of the findings:

Government performance: Government performance rated as poor on key issues, rated positively on welfare distribution.

Leadership performance ratings: Premiers enjoy the highest levels of public approval, while rating those for President Zuma, MPs, and local government councillors have declined since 2011.

English

BP77: Le performance du Gouvernement du Mali

L'enquête Afrobaromètre de décembre 2008 a demandé à un échantillon représentatif de maliens âgés de 18 ans et plus comment ils percevaient la manière dont le Gouvernement répond à un certain nombre de préoccupations. Ce document d'information examine les données sur les perceptions des Maliens sur la performance de leur gouvernement sur plusieurs critères socio-économiques des attributs.

English

BP95: La gouvernance locale au Sénégal : Effet de la proximité de l’élu au Citoyen

La Décentralisation a été un des modes opératoires de mise en œuvre de la Gouvernance locale, en particulier de la « bonne gouvernance locale » tant prônée par les Institutions internationales.  Cette décentralisation a consisté à donner le pouvoir à des élus locaux, c’est-à-dire des représentants de la population locale. Cependant sont-ils meilleurs ou mieux places que les autres élus (députés, sénateurs, etc.) pour conduire cette gouvernance locale ?

English

BP79: Les opinions de Burkinabè sur la chefferie traditionnelle

L’objectif de ce bulletin est d’analyser les opinions des citoyens burkinabè sur les chefs coutumiers. Plus précisément, nous demandons si les citoyens burkinabè veulent que les pouvoirs de leurs chefs traditionnels soient augmenter et si les chefs devraient être impliqués dans la politique partisane et d'être payés un salaire par la gouvernement pour faire leur travail. 

English

BP113: La crise au Mali : attitudes populaires ambivalentes sur la voie à suivre

Ce document d’information évalue les attitudes du public vis-à-vis de la démocratie et de la gouvernance au Mali à un moment difficile de l’histoire du pays. Le défi du rétablissement d’un gouvernement efficace et responsable nécessitera une direction visionnaire nationale. Mais cela ne pourra se faire sans des citoyens exigeant que le pays ne revienne sur la voie du développement politique durable. Il est donc important de s’informer sur l’opinion des Maliens sur les causes et la situation de la crise politique de leur pays – et les solutions possibles. 

English

BP141: Redevabilite sociale et attentes des Malgaches envers leurs dirigeants

Concept fortement utilisé par les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), la redevabilité sociale suppose une communication fluide et transparente entre les gouvernements et les citoyens pour être effective. A ce titre, l’éducation citoyenne et le renforcement de l’offre, et plus particulièrement de la demande de « bonne gouvernance », figurent parmi ses principes de base.

English

BP140: Gouvernance, corruption et confiance a l’egard des institutions a Madagascar : Experience, perception et attentes de la population

La trajectoire de Madagascar sur longue période se caractérise par des crises sociopolitiques récurrentes (en 1972, 1991, 2001 et 2009) qui ont à chaque fois entraîné la chute du pouvoir en place et ont interrompu les dynamiques économiques positives amorcées (Razafindrakoto et alii, 2013). La dernière crise qui a débuté à la fin de 2008, et dont l'issue reste à ce jour incertaine malgré l'organisation des élections présidentielles et législatives au dernier trimestre 2013, a entrainé des conséquences dramatiques dans les domaines économiques et sociaux.

English

BP151: Malgré la crise vécue, les Ivoiriens affirment leur soutien pour la démocratie

La Côte d’Ivoire est en train de sortir d’une crise politico-militaire qui a duré près d’une décennie et qui a contribué à accentuer le niveau de pauvreté dans le pays. Aujourd’hui, un Ivoirien sur deux vivent en dessous du seuil de pauvreté (Enquête sur le Niveau de Vie des Ménages, 2008). Les conditions de vie des populations se sont dégradées, et on a assisté à une prolifération de quartiers précaires. Le taux d’urbanisation qui était de 32% en 1975 est passé à 43% en 1998 et à 50% en 2012 selon l’Institut National de la Statistique (INS).

English

BP17: Démocratie au Bénin: le point de vue de la population béninoise

Le Bénin est un des premiers pays de l'Afrique subsaharienne à s’être engagé au début des années 1990 dans un processus de démocratisation. Si l’adhésion à la démocratie dans son interprétation libérale est manifeste, le niveau de satisfaction est faible. De plus, même si une écrasante majorité des béninois participe aux élections (90% des répondants), l’identification aux partis politiques est très faible (30% des répondants).

English

BP21: Perception de la situation économique et des performances du gouvernement à Madagascar

Dans le cadre des nouvelles stratégies de réduction de la pauvreté (initiatives DSRP, PPTE), l’importance de la participation de la population à l’élaboration et au suivi des politiques mises en œuvres est soulignée. L’implication des citoyens favorise le principe d’« accountability » (l’Etat doit être comptable de ses actions devant les citoyens). En recueillant le point de vue de la population sur la situation économique et la performance du gouvernement, on s’inscrit dans cet objectif de « suivi participatif ».

English

BP22: Gouvernance et corruption à Madagascar : perceptions et réalité

Au cours des dernières années, les questions de corruption, et plus généralement de gouvernance, ont été placées au cœur des politiques publiques, au motif que la réussite des réformes en cours ne dépendaient pas seulement du contenu des politiques économiques et également de l’économie politique présidant à leur mise en œuvre. C’est pourquoi, à l’instar de la communauté internationale du développement, les autorités du pays font des principes d’appropriation, de participation et d’accountability des maîtres-mots dans le cadre de la stratégie de lutte contre pauvreté (cf. DSRP).

English

Pages