L’état de droit en Côte d’Ivoire: peu de discrimination, confiance mitigée

Les Ivoiriens ont un aperçu mitigé de l’état de droit dans leur pays, d’après la plus récente enquête Afrobaromètre.

La majorité des citoyens estiment peu souffrir de discrimination ou d’inégalité de chance dans le genre. Mais ils sont partagés quant au respect des droits des citoyens par l’armée, la police, et la gendarmerie. Et ils expriment une confiance très mitigée en la police (55% ont « partiellement » ou « très » confiance), l’armée (50%), et les cours et tribunaux (52%).

Par ailleurs, très peu d’Ivoiriens ont lu la nouvelle constitution qu’ils ont voté.

Télécharger communiqué de presse complet.