Les Ivoiriens expriment un sentiment de partialité de la loi et un manque de confiance envers les pouvoirs judiciaire et législatif

Selon la plus récente enquête d’Afrobarometer en Côte d’Ivoire, les Ivoiriens dans leur grande majorité considèrent que la justice est partiale et les citoyens sont traités de façon inégale devant la loi.

Cette perception est renforcée par le fait que les Ivoiriens ont peu de confiance envers les tribunaux et l’Assemblée Nationale.

Ces données permettent de dire que ce sentiment de partialité de la loi plombe la perception que les citoyens ont de l’état de droit dans leur pays.