La lutte contre la corruption au Niger: La désapprobation des citoyens augmente

ONLY AVAILABLE IN FRENCH.

Résumé

  • Par rapport à 2013, plus de Nigériens désapprouvent la performance du gouvernement dans la lutte contre la corruption.
  • Plus de deux citoyens nigériens sur 10 disent que «tous» ou «la plupart» des fonctionnaires de l’état sont impliqués dans les affaires de la corruption. Les hommes d’affaires sont considérés les plus corrompus.
  • Seulement 17% des Nigériens victimes de corruption ont dénoncé un acte de corruption aux autorités. La cause de non-signalisation la plus souvent citée est la peur des conséquences.
  • Un Nigérien sur deux dit avoir dénoncé les actes de corruption subi a souffert de représailles ou de conséquences négatives.
  • La moitie des Nigériens pensent que les gens ordinaires ne peuvent pas faire la différence dans la lutte contre la corruption.

Télécharger le briefing média complet.

Cliquez ici pour le rapport complet.