AD361: Poursuite des cours par télévision, radio, et Internet pendant la pandémie du COVID-19: Atouts et contraintes au Togo

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Dépêches
2020
361
Komi Amewunou

Dans le but d’éviter une propagation exponentielle de la maladie à coronavirus sur le continent africain, la plupart des états ont mis en place différentes dispositions, y compris la fermeture des centres éducatifs (RepublicofTogo.com, 2020; Burns, 2020; Gamba, 2020). Au Togo comme dans d’autres pays, tous les établissements scolaires et universitaires, tous les centres de formation publics, privés, laïcs, et confessionnels sont fermés jusqu’à nouvel ordre (Portail Officiel de la République Togolaise, 2020; BBC News, 2020; van Fleet, 2020; Le Monde, 2020).

Afin de maintenir les apprenants en situation d’apprentissage et de poursuivre les programmes éducatifs tout en évitant les attroupements, des alternatives de cours en ligne, de cours à la radio, et de télé-écoles ont été lancées par les responsables de l’éducation nationale dans certains pays dont le Togo (Aziakpor, 2020; Ahougnon, 2020; Laplace & Soumaré, 2020). Mais pour que ce genre d’initiative puisse atteindre ses objectifs, un certain nombre de prérequis sont nécessaires, notamment l’accès des ménages aux mediums utilisés, à savoir la radio, la télévision, et l’Internet.

L'enquête la plus récente d'Afrobarometer au Togo révèle que beaucoup de Togolais non seulement possèdent un poste radio mais suivent régulièrement les informations à la radio. Par contre l’accès à la télévision et à l’Internet demeure hors d’atteinte pour une bonne partie des Togolais, surtout pour les citoyens pauvres ou résidant en milieu rural – une réalité qui interpelle les leaders politiques à choisir les voies et moyens appropriés pour toute communication relative à la pandémie du COVID-19. Les décideurs de l’éducation nationale, quant à eux, doivent en tenir compte et prendre les mesures idoines pour assurer l’efficacité de cette solution élogieuse qu’ils ont adoptée.