AD308: La gouvernance économique: Une perception positive des Sénégalais sur l’orientation et l’avenir du pays

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Dépêches
2019
308
Ousmane Niang et Alpha Ba

Que pensent les Sénégalais de la gouvernance économique de leur pays? Quels en sont les points forts et les points faibles? Les Sénégalais perçoivent différemment la gouvernance économique du pays bien qu’ils y portent beaucoup d’optimisme. Il existe encore des inégalités liées à la zone de résidence, indique le plus récent sondage Afrobaromètre.

Selon l'enquête, malgré le fort taux des citoyens qui pensent que l’orientation économique du pays est dans la bonne direction, certaines zones peinent à accéder aux services sociaux. Elles sont plus confrontées aux manques.

L'enquête démontre que les zones Sud et Est du pays construisent leur perception de la gouvernance économique en fonction de leur vécu, notamment sur le plan socioéconomique.

Cependant, les Sénégalais sont très optimistes quant à l’amélioration de la situation économique du pays. Les découvertes gazières et pétrolières suscitent beaucoup d’espoir pour la population. Selon eux, elles vont permettre au pays de se développer.

Les résultats suggèrent que le gouvernement mette en place un modèle inclusif de gouvernance des ressources pétrolières et gazières pour atténuer les risques de conflits et de mauvaise gestion, ainsi que de répartition inéquitable des biens. En outre, il est important de prendre en compte l’équité territoriale dans les investissements publics et l’accès aux services.