AD159: Quelles appréciations les Maliens ont-ils de la citoyenneté?

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Dispatches
2017
159
Massa Coulibaly et Boubacar Bougoudogo

Depuis fort longtemps, au Mali, on assiste à des pratiques dégradant le respect des droits et devoirs de citoyen, ce qui a négativement joué sur l’harmonie durable qui déterminait la vie en communauté. Conscients et soucieux de cette dégradation, les autorités maliennes en collaboration avec des organisations de la société civile, visant à renforcer le sentiment d’appartenance nationale et le patriotisme, ont lancé en 2014 un programme de renforcement de sentiment de la citoyenneté au sein de la population malienne.

Pour jauger cette initiative, nous tenterons d’analyser les perceptions des Maliens sur la citoyenneté à partir des données de l’enquête Afrobaromètre Round 6 (2014). Cette analyse portera sur l'intérêt des gens pour les affaires publiques et le rôle d’un bon citoyen en ce qui concerne les services publics et les impôts.

Les résultats suggèrent des attitudes plus fortes sur la citoyenneté chez les hommes, les résidents urbains, et les Maliens mieux éduqués que chez les femmes, les résidents ruraux, et les moins instruits. En plus, les résidents des trois régions du Nord – Gao, Kidal, et Tombouctou – se distinguent des autres régions du pays en présentant les plus faibles valeurs de l’indice de citoyenneté.