Vers une éducation de qualité en Afrique: La transparence et la démocratie importent (Afrobarometer)

Avant la pandémie du COVID-19, les systèmes éducatifs africains réalisaient des progrès lents mais constants dans la scolarisation des enfants et leur maintien à l'école au-delà du cycle primaire, selon une nouvelle analyse des données d'Afrobarometer.

Nombreux sont les gouvernements qui obtiennent des scores satisfaisants pour leurs performances quant à la satisfaction des besoins éducatifs, particulièrement si les citoyens considèrent que leurs écoles sont transparentes dans l'utilisation des recettes fiscales et qu'elles réagissent aux rapports sur les fautes commises par les enseignants.

Les résultats des enquêtes nationales réalisées dans 34 pays africains entre septembre 2016 et septembre 2018 sont détaillés dans le nouveau Pan-Africa Profile d’Afrobarometer portant sur l’éducation. L'analyse démontre qu'au-delà de l'expérience directe des citoyens dans leurs écoles, la démocratie revêt une grande importance: Les populations sont plus susceptibles de se satisfaire de la prestation des services éducatifs si la transparence et la redevabilité au sein de l'école sont intégrées dans un système politique qui promeut ces valeurs.