Une partie non négligeable des Burkinabè en manque de moyens de subsistance

Livelihoods

La grande majorité des Burkinabè vivraient dans un manque de revenus en espèce et une proportion plus petite mais importante feraient face à un manque d’eau potable, de soins médicaux, et de nourriture suffisante, selon la plus récente enquête Afrobarometer au Burkina Faso.

Si l’accès à l’eau potable connait une amélioration depuis 2015, la proportion des citoyens manquant de soins médicaux ne connait aucune variation depuis lors.

Ces résultats renseignent sur les besoins de la population burkinabè non seulement pour le gouvernement et les acteurs non-étatiques mais aussi les partis politiques. Dans un contexte économique beaucoup éprouvée par le terrorisme, il est plus que jamais nécessaire pour les décideurs politiques et les acteurs non-gouvernementaux de se pencher sur les priorités et besoins des populations vulnérables. Pour ce faire, les données d’Afrobarometer offre une opportunité pour les prises de décision et les plans de plaidoyer.