Les Maliens pensent que le pays mène vers une mauvaise direction et se porte mal sur le plan économique

L’écrasante majorité des Maliens estiment que la direction générale et la situation économique de leur pays sont mauvaises, selon une nouvelle enquête d’Afrobarometer.

La perception de la mauvaise direction du pays ne souffre ni d'effet de milieu de résidence, d'éducation, de religion, de genre, d'appartenance partidaire, ni même que le répondant ou la répondante à l'enquête ait pensé ou non que l'enquête fussent commanditée par le gouvernement.

En plus, l’enquête révèle que la majorité des sondés – surtout à Bamako, Kayes, et Koulikoro – jugent que la situation économique s’est empirée depuis l’année précédente.

Dans un tel contexte, sans surprise, les Maliens expriment plus de confiance envers les chefs traditionnels et religieux qu’envers les leaders et institutions de l’Etat. Cependant, ils accordent en grande majorité leur confiance envers les forces de défense.

Dans le contexte politique actuel, surtout la grave crise qui secoue Bamako depuis les grands rassemblements du M5-RFP (Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques) en juin-juillet 2020, les données d’Afrobarometer s’invitent dans le débat sur la crise multidimensionnelle que traverse le pays depuis 2012.