La présence accrue de la Chine en Afrique attire des appréciations largement positives (Afrobaromètre)

La Chine en Afrique
La Chine
Afrobarometer

Résultats clés

En moyenne à travers 36 pays africains, la Chine se place deuxième comme modèle de développement national (mentionné par 24% des répondants), derrière les Etats-Unis d'Amérique seulement (30%). Environ un sur 10 répondants préfèrent leur ancienne puissance coloniale (13%) ou l'Afrique du Sud (11%) comme modèle.

Les différences sont considérables d'un pays à l'autre, et d'une région à l'autre, quant à l'admiration pour les différents modèles de développement. En Afrique Australe et du Nord, la Chine égale les Etats-Unis en termes de popularité, tandis qu'en Afrique Centrale, la Chine prend la tête (35% contre 27%). Dans cinq pays d'Afrique Australe (Lesotho, Swaziland, Namibie, Malawi, et Zimbabwe), l'Afrique du Sud est le modèle de développement le plus considéré.

Une pluralité d'Africains considèrent leur ancienne puissance coloniale comme détentrice de la plus grande influence extérieure dans leur pays (28%), suivie de la Chine (23%) et des Etats-Unis (22%). L'influence de la Chine est considérée comme la plus élevée au Zimbabwe (55%), en Mozambique (52%), au Soudan (47%), en Zambie, en Afrique du Sud (40%), et en Tanzanie (40%).

Presque deux-tiers (63%) des Africains affirment que l'influence de la Chine est « quelque peu » ou « très » positive, tandis que seuls 15% la considèrent quelque peu/très négative. Les opinions favorables sont les plus communes au Mali (92%), au Niger (84%), et au Libéria (81%).

Une majorité (56%) des Africains considèrent également l'aide au développement de la Chine « quelque peu » ou « très » efficace à satisfaire les besoins de leur pays.

Les facteurs les plus importants qui contribuent à l'image positive de la Chine en Afrique sont ses investissements aussi bien en infrastructures/développement que commerciaux et le coût de ses produits (Figure 5), tandis que la qualité de ses produits lui vaut sa mauvaise réputation.

Les considérations politiques et sociales comptent très peu parmi les facteurs qui affectent l'image de la Chine sur le continent.

Télécharger le communiqué de presse complet.

La rapport complet --> La présence accrue de la Chine en Afrique attire des appréciations largement positives.