En large majorité, les Guinéens rejettent plus de deux mandats présidentiels

Elections

Trois quarts des Guinéens soutiennent une limitation des mandats présidentiels à deux selon la récente enquête d’Afrobarometer.

Le Président Alpha Condé avait organisé un référendum le 22 mars 2020 pour introduire la réforme constitutionnelle qui lui permet aujourd’hui de briguer le suffrage des Guinéens pour une troisième fois. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) avait ainsi annoncé que le « oui » en faveur de la révision constitutionnelle l’avait emporté à 91,59% contre seulement 8,4%.

Toutefois, la crédibilité de ces résultats a été largement niée par les acteurs de la société civile dont le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) et les membres de l’opposition. Le référendum avait d’ailleurs été boycotté par l’opposition qui a tenu avec la société civile des manifestations meurtrières, réprimées par les forces de l’ordre.

Interrogés sur leur confiance envers la CENI dans le cadre de l’enquête Afrobarometer, la majorité des Guinéens déclarent qu’ils n’ont « pas du tout » ou qu’ils ont « juste un peu confiance » envers l’institution.